Un « mandala » bien différent

Après l’intervention de Blandine et l’atelier de tri d’éléments (en essayant de distinguer ceux qui se trouvent dans la nature de ceux qui sont « fabriqués »), chaque groupe a réalisé son « mandala », une oeuvre collective éphémère que la maîtresse a bien sûr photographié. Ces quatre productions s’inscrivent dans le volet artistique de notre projet annuel « La terre dans tous ses états ». Une belle expérience de collaboration et de sensibilisation au « Land Art » !